Limiter le gaspillage et privilégier l’utilisation d’énergies renouvelables n’est pas qu’un beau coup de communication ! C’est un enjeu crucial pour la planète et tous ceux qui y vivent et y travaillent, l’économie circulaire crée beaucoup d’emplois

La revalorisation des déchets passe par l’humain, il faut des hommes pour gérer les solutions industrielles plus durables et faire tourner le système du recyclage à plus grande échelle. Les secteurs les plus touchés par ce besoin de main d’œuvre sont :

  • l’approvisionnement durable
  • l’écoconception
  • l’écologie industrielle et territoriale
  • l’économie de fonctionnalité
  • la consommation responsable
  • Le cycle de vie des objets
  • le recyclage et la valorisation des déchets

 « C’est en compilant un ensemble de données produites par l’Ademe, le CGEDD et l’ONEMEV que l’Institut de l’économie circulaire est parvenu au chiffre de 600.000 emplois déjà créés dans le secteur. » Le BTP est un des secteurs d’activités qui offrent le plus d’opportunités d’emplois en la matière, puisqu’il représente 38 millions de tonnes de déchets par an, dont 10 millions pour le seul 2nd œuvre, il y a de quoi faire !

Réussir le tri dans les entreprises du bâtiment permet la réutilisation de matériaux, la voilà notre économie circulaire à grande échelle !

Prenons l’exemple de la laine de verre qui est un produit 100% recyclable et à l’infini fabriqué avec plus de 40 % de verre recyclé et de sable.

Enfin, n’oublions pas qu’à titre personnel, il est important d’avoir le réflexe de réutiliser ou de remettre en état, plutôt que de jeter !