Avec tiroirs, gérée par un robot, sur le mode « AirBnB » ou plus simplement intergénérationnelle… la maison individuelle d’aujourd’hui et de demain inspire les constructeurs.

Une « concept house », qu’est-ce que c’est ? Une maison qui n’existera jamais ? Une maison laboratoire ? Une maison qui préfigure ce que sera notre mode de vie de demain ?

Robot, AirBnB, plug & live…

On trouve, d’un côté, la maison « multi-services », qui combine habitat principal, logement locatif, chambre d’étudiant ou profession libérale, qui favorise ainsi les échanges intergénérationnels. Ou encore, la maison qui évolue avec nos modes de consommation, et notamment dans le secteur du tourisme et de l’hôtellerie. En ligne de mire, le modèle « AirBnB », qui propose un habitat flexible, adapté au partage. Enfin, et pour le moins atypique, la maison pilotée par un robot, qui fluidifierait le quotidien et rendrait des services à ses occupants. Quand l’intelligence artificielle se met au service de l’habitat et de ses habitants…

De l’autre, émerge la maison « plug and live », qui la rend modulable, autonome, en accord avec les nouvelles configurations familiales et les nouvelles technologies. L’idée ? Des modules qui s’ouvrent et se ferment tels des tiroirs, selon les besoins de la famille. Egalement une maison modulaire, que l’on configure à partir d’un outil 4D et qui est associée à un pack de services type conciergerie. Enfin, dernier projet présenté, celui d’un habitat en perpétuel mouvement, « écotechnologique », intuitive, voire empathique.

La maison, une valeur sûre

On le voit, l’habitat de demain est résolument tourné vers la modernité et la technologie. La domotique, qui offre confort et bien-être, demeure un enjeu dans tous les cas, mais primera-t-il sur la convivialité, l’échange, le partage ? La maison reste et restera un lieu de vie, terreau de l’épanouissement de la famille.

 

photo : Concept House Cytil